Rechercher
  • Les créatures du Lagon Noir

Bram Stoker au pluriel

Dernière mise à jour : 19 sept. 2020

Bram Stoker n'est pas l'écrivain d'une fiction. Deux parutions aux éditions Terre de Brume prouvent que l'auteur irlandais ne compte pas seulement à son actif Dracula – cet immense roman de 1897 a bien sûr rejoint les rayons de notre librairie.

Il serait ainsi dommage de passer à côté de son récit égyptien, Le Joyau des Sept Étoiles (1903), tant il s'inscrit avec éclat dans la tradition littéraire qui représente les mystères de l'Orient au cœur de l'Angleterre victorienne. En se portant au secours de Margaret Trelawny et de son père, le narrateur Malcolm Ross ne se doute pas qu'il va devenir l'un des protagonistes de la résurrection d'une momie. Dans l'intervalle, le roman fait feu de tout bois pour tisser la narration : au mystère de la chambre close propre à l'intrigue policière s'ajoutent l'aventure exotique — vécue par l'entremise d'un in-folio en hollandais de 1650 et du témoignage de Corbeck, l'assistant de Mr. Trelawny — et les manifestations fantastiques — surtout le corps astral et la main coupée vengeresse chère à Maupassant et à Nerval. Sans compter la romance entre le narrateur et Margaret, le gothique omniprésent (la caverne sous la maison de Cornouailles), les nombreux débats sur l'hypnotisme et les développements sur l'électricité. De quoi donner le tournis au lecteur !

Le Repaire du ver blanc (1911), un peu moins maîtrisé, puise tout de même avec adresse dans le folklore celte pour faire la part belle au mesmérisme et au monstre enfoui dans les tréfonds d'une demeure perchée sur une falaise battue par les flots. Et à sa manière le récit rappelle que l'écrivain a appartenu à la société magique de la « Golden Dawn », ordre initiatique nourri de connaissances occultes et versé dans les pratiques magiques réelles. Le texte a fait l'objet en 1988 d'une curieuse adaptation cinématographique par le frénétique cinéaste britannique Ken Russell. Pour ces deux livres, Terre de Brume propose une traduction intégrale inédite et de passionnantes préfaces de spécialistes du genre et de Bram Stoker.


Guy

32 vues0 commentaire